Floorball Paris

PANAM UNITED VICE-CHAMPIONNES DE FRANCE !!!

Ce weekend s’est clôturé la saison du championnat féminin. Les parisiennes se classent deuxième, après une victoire et une défaite.

Samedi, Panam rencontre les premières au classement : les Atlantics. La victoire les remettrait sur les rails pour la première place… Les Atlantics n’ont pas perdu une seule fois cette saison. C’est un match important à gagner.

Des deux côtés, l’engagement est immédiat. Les parisiennes dominent, construisent mieux. Les Atlantics contre attaquent rapidement. Aucun but durant les deux premiers tiers. Aucune équipe ne lâche.

Au troisième tiers, Paris ouvre le score sur un rebond. Atlantics égalise quelques secondes plus tard.

Le match repart de plus belle. Panam l’emporte finalement 2-1 sur un deuxième rebond à la volée.

Dimanche, match retour contre les Ladys. Le match aller s’était terminé sur un nul, grâce à un but lyonnais à la dernière seconde. Les deux équipes veulent leur revanche.
Plus aucune chance pour les Parisiennes de terminer premières puisque les Atlantics viennent de remporter leur match contre les Valkyries, se plaçant en tête du classement loin devant.

Ouverture du score rapide pour les noires et or. Les bleues reviennent au score. Les buts s’enchaînent, alternativement.
Au troisième tiers, le score est de 3-3. Les parisiennes se retrouvent en boxplay à cinq minutes de la fin. Les Ladys marquent. 4-3. Restent 1’30. Les parisiennes choisissent de faire sortir le gardien pour jouer à six. Une balle est poussée par une bleue, elle glisse doucement jusqu’à la cage vide. 5-3.

Les parisiennes ne parviennent pas à pousser une dernière fois la balle au fond des cages lyonnaises. Score final 5-3.

La cérémonie de remise des prix clôture le weekend et la saison.
C’est une parisienne, Hanna Tikkanen, qui est élue meilleure buteuse, meilleure passeuse ET pointeuse !
Classement final : 1ères Atlantics, 2ème Panam United, 3ème Valkyries, 4ème Lady’storm, 5ème Wild West Women.

 

Bravo à toutes et à l’année prochaine !

 

Equipe de france féminine de floorball

Retour sur l’International de France

Les Bleues à Besançon pour l’International de France

 Le week end dernier, l’Equipe de France Féminine de Floorball avait rendez-vous à Besançon pour affronter les Britanniques lors de l’International de France. Tenante du titre 2013, les françaises devaient défendre leur rang.

Dernier rassemblement avant le début des qualifications qui auront lieu en Lettonie en février 2015, le week end s’annonce chargé.

Direction le Palais des Sports de Besançon. La journée du samedi débute avec une séance de théorie et notamment un debrief du match contre les Suissesses (rassemblement de Strasbourg en septembre) : comment éviter de se faire remonter lorsque l’on mène un match ? Quels sont les points principaux à améliorer ? Conseils et consignes sont donnés pour les matchs à venir. Les joueuses prennent conscience qu’il reste beaucoup de travail à accomplir.

L’entraînement qui suit permet aux joueuses de travailler des points précis et d’appréhender le sol du gymnase. Le déjeuner se fait à l’hôtel sous l’œil attentif d’Arthur le kiné de l’équipe : l’alimentation est au cœur du week end ! Pas question de manquer de jus pendant le match qui a lieu à 20h !

Un temps de repos permet aux joueuses d’encourager les garçons qui affrontent l’équipe masculine Britannique. Allez les Bleus !

Enfin, il est l’heure de retrouver nos adversaires. Les Françaises imposent leur rythme. Mais aidées par d’excellents tirs en cloches, les contre-attaques des Britanniques sont fulgurantes. Bilan du match 4-3 en faveur des Françaises qui remportent aussi la séance de tir au but.

Il est déjà tard et l’heure de se reposer, il faut être en forme pour le match retour qui a lieu le lendemain à 13h.

Equipe de france féminine de floorball

Le dimanche commence par le traditionnel réveil musculaire, les corps et les esprits se réveillent grâce aux petits jeux d’Arthur.

Ensuite, tout s’enchaîne très vite : salle de théorie, entraînement au gymnase et retour sur le terrain.

Le match retour est très différent : les Britanniques sont beaucoup plus agressives, et vont chercher les Françaises jusque derrière leurs buts. On sent les Bleues entamées physiquement, et leur réussite au shoot s’en ressent.

Bilan du match 3-0 en faveur des Britanniques qui remportent la séance de tir au but.

Le week-end se termine donc sur une note un peu amère.

Parions que le temps restant avant la Lettonie sera consacré au travail physique et technique. Pour que les joueuses soient prêtes à relever le défi !

Prochain rendez-vous aux qualifications des championnats du monde en Lettonie !

 

On remercie Anthony Kwan Chung pour les quelques clichés du weekend! Retrouvez-les ici

Equipe de France de Floorball Femmes

Championnat de floorball femmes

Le 1er weekend de championnat arrive!

Le 11 octobre s’ouvre à Rouen le championnat de France féminin 2014-2015. Une troisième édition qui voit l’arrivée d’une nouvelle équipe : les Wild West Women. Désormais au nombre de 5, les clubs féminins vont une nouvelle fois s’affronter pour le titre de championnes de France. 

Comment les parisiennes se sentent-elles à quelques jours de ce premier tour ?

Interview express de la capitaine et du coach des PANAM UNITED. 

Annabelle SIMONETTI, capitaine des PANAM:

A une semaine du premier tour du championnat, quel est ton état d’esprit?

Je suis tout d’abord heureuse d’être capitaine pour la deuxième fois. La bonne ambiance règne dans l’équipe et on est toutes très impatientes d’être sur le terrain ce weekend. On est plutôt confiantes grâce à un coaching efficace et axé sur ce premier weekend de championnat. Même s’il arrive très rapidement cette année.

Cette année, les Panam ont obtenu un créneau d’entraînement exclusivement féminin, ça a changé quoi pour l’équipe?

C’est évidemment très positif pour l’équipe. On est fières d’honorer ce créneau supplémentaire et de venir nous entraîner exclusivement entre filles toutes les semaines. Et ça se sent sur le terrain ! Il y a beaucoup d’enthousiasme, d’énergie et de motivation. Cet entraînement nous permet de perfectionner nos stratégies, mais aussi de recruter et de former de nouvelles joueuses.

Le championnat de l’année dernière a été une déception pour les Panam, quelles sont vos ambitions pour cette année ?

Déjà, on aborde le championnat dans de meilleures conditions que l’année dernière. Je vois un final très serré cette année. Nous avons clairement les moyens d’accéder à la première place : on va y aller à fond sur les adversaires et conserver l’état d’esprit dans lequel nous sommes.

Bernard HELOU, coach des PANAM:

C’est ta deuxième année comme coach des parisiennes, comment ont-elles évolué en deux ans?

Positivement! D’un point de vue technique et physique, les filles font de gros efforts qui portent leurs fruits. Mais il y a surtout eu une nette amélioration dans l’état d’esprit. Depuis le début de la saison dernière, Panam’ est devenue une équipe soudée. Jusque-là, c’était des individualités qui s’exprimaient sur le terrain chacune à leur manière. Aujourd’hui, je sens une cohésion et la volonté d’aller dans le même sens.

Les Panam ont terminé 3ème l’année dernière, comment as-tu analysé ce classement?

Nous avions abordé la saison avec un objectif : faire du jeu. Ce qu’on a d’ailleurs plutôt réussi à faire dès le début de la saison. Le deuxième weekend de championnat à Paris a été un réel tournant. Alors que nous voulions bien faire devant notre public, nos deux matchs à domicile ont été catastrophiques : fautes de placement, erreurs défensives, agacement des joueuses… Panam’ était à mille lieux de son niveau. À ce moment, il a fallu une vraie mobilisation générale pour se remettre en route. Les filles ont travaillé dur pour fournir du beau jeu sur l’ultime weekend de la saison. Malheureusement, nous laissons échapper la deuxième place en passant à côté de beaucoup d’occasions.

Comment sens-tu l’équipe cette année?

Bien. Finir la saison dernière sur une perspective positive a donné à Panam’ de l’envie et des ambitions. Les Panamettes « historiques » continuent leur progression, renforcées par des joueuses expérimentées et de nouvelles recrues. L’obtention d’un créneau d’entraînement favorise ce développement. Les filles en ont conscience et se donnent les moyens de faire une belle saison. À nous de travailler et de rester vigilants pour éviter les faux pas qui nous ont coûté cher par le passé.

 Affiche du championnat: Venez nombreux!

Championnat femme floorball