sport collectif paris

Panam décroche sa place en Eurochallenge

En ce dernier week-end aoûtien, en tant que championnes de France, l’équipe s’est déplacée en terres madrilènes pour disputer les premiers matchs internationaux de son histoire face à deux clubs espagnols : les locales de CDE Floorball El Valle et les championnes d’Espagne de Club Unihockey-Floorball Leganés.

Panam vs El valle : 1 – 11
Nous n’avons pas fait le poids face à des espagnoles plus rapides et plus techniques. Nous avons tout de même su profiter de la seule erreur de la défense madrilène pour ouvrir notre conteur international, et pas par n’importe qui : une de nos nouvelles joueuses très prometteuse, Sophie, qui n’a qu’un 1 de floorball ! Chapeau l’artiste !

Leganes vs Panam : 3-2
Match plus accroché que la veille, nous ouvron le score en deuxième période mais ne parvenons pas à conserver l’avantage et laissont les espagnoles prendre deux buts d’avance en très peu de temps. Une seule faute d’inattention, de relachement suffit pour que les espagnoles prennent la tête. La réduction du score à une minute de la fin offre une fin de match haletante, mais pas assez pour faire plier la gardienne adverse, laissant l’équipe avec beaucoup de regrets.

Panam vs El valle : 0 – 12
Alors que nous pensions pouvoir réduire le score par rapport à la 1ère rencontre, l’équipe d’El valle a augmenté son niveau de jeu et le match dans les jambes du matin pour Panam s’est largement fait ressentir. L’équipe a montré une belle combativité tout de même mais cela n’a pas suffit pour trouver le chemin du filet adverse.

Leganes vs Panam : 7-1
Aïe aïe aïe. C’est un peu la douche froide lorsqu’on prend 4 buts dans le 1er tiers. Que s’est-il passé entre la veille où nous collions au score et ce match ci…Un 4ème match en moins de 48h surement, mais aussi un niveau de jeu beaucoup plus impressionnant des espagnoles comparé au match aller. Panam a tout donné et fini par marquer en fin de match, mais la technique des joueuses adversaires nous aura bel et bien mis en difficulté.

Malgré ces défaites, l’équipe est restée ultra soudée toute la durée du tournoi ce qui a rendu l’ambiance magique. Cet Eurochallenge restera gravé dans nos têtes et nous permet d’appréhender la rentrée avec encore plus de motivation, d’enthousiasme et d’envie de partager encore de très bons moments ensemble.

 

 

sport collectif paris

Une victoire pour le moral

LYON FC 2 – PANAM UNITED 0 -7 (8 AVRIL 2018)

Dernier match de la saison régulière entre le LFC 2 et Panam United, deux équipes qualifiées pour les play offs.
Le match aller s’était soldé par une nette victoire des parisiennes 9 – 0 (et 41 arrêts pour la gardienne d’alors : Zuzana Kandrikova) à Paris en novembre.

Suite à leur non-match de la veille, les Panamettes sont très motivées pour ce match sans enjeux comptable. Il faut quand même attendre le quart d’heure de jeu pour l’ouverture du score par l’infatigable Annabelle Simonetti, assistée d’Elodie Racine ( LFC 2 – Panam 0-1, 14’05 »). A peine une minute plus tard, Sophie Javoy, jeune recrue parisienne, casse à elle seule le bloc lyonnais et marque de près (LFC 2 – Panam 0-2, 15’10 »). Les lyonnaises se ressaisissent et ferment le jeu pour stopper l’hémorragie. Mais on n’arrête pas Annabelle Simonetti comme ça! L’attaquante parisienne profite d’une passe précise d’Anna K Browne pour alourdir la marque ( LFC 2 – Panam 0-3, 25’55 »). Les parisiennes poussent mais ne parviennent plus à se trouver en attaque, malgré 4 minutes en supériorité numérique (Astrid-Maria Husemann, 36’28 » pour crosse haute et 38’37 », Estelle Auge pour surnombre) précédées par une minute en infériorité (Simonetti, 35’08 », coup de crosse). Les parisiennes restent très sereines en défense grâce notamment à la grosse prestation d’une autre recrue : Viktoria Gunnarsson. Le deuxième tiers se termine sur le score de 3-0 en faveur des parisiennes, qui en veulent toujours plus. Les jaunes et noires vont donner un coup d’accélérateur en début de troisième tiers avec pas moins de trois buts en moins de deux minutes : Annabelle Simonetti assistée d’Elodie Racine ( LFC 2 – Panam 0-4, 42’39 »), Elodie Racine sur une passe de sa capitaine Lolita Rivé ( LFC 2 – Panam 0-5, 43’40 ») et premier but en carrière pour Olivia Alessandrini assistée d’Annabelle Simonetti ( LFC 2 – Panam 0-6, 44’29 »). Ce score de 6 – 0 reflète un peu mieux la physionomie du match, avec la nette domination parisienne sur de courageuses lyonnaises. C’est Anna K Browne qui clôt la marque toute seule ( LFC 2 – Panam 0-7, 57’36 »). Les arbitres accorderont un pénalty peu évident à l’équipe lyonnaise en toute fin de match pour une faute d’Anna K Browne (59’41 »). Cette fois Aure Pecout arrête le tir et valide sa nouvelle « cleansheet » (4ième en tout) pour sa première saison en tant que goalie!

La saison régulière se termine donc comme elle avait commencée : par une victoire nette sur LFC 2. Maintenant, place à la demi-finale contre Rouen les 5 et 6 mai, dans un match (aller-retour) qui s’annonce palpitant avec l’issue incertaine!