La team France à Strasbourg

Retour sur l’équipe de France féminine de floorball à Strasbourg:

Cette rentrée, c’est aussi celle de l’Equipe de France féminine. Le weekend du 13-14 septembre, elles se sont retrouvées à Strasbourg pour préparer l’échéance tant attendue : les qualifications au Championnat du Monde de Floorball féminin qui auront lieu en février 2015. Préparation physique, exercices,  mais aussi match amical contre des Suisses-allemandes. Six Panamettes y étaient.

Trois heures de train relient les parisiennes à Strasbourg. Nous arrivons tard, 23h à l’hôtel. Notre coach, Sylvie Girard, est là, l’organisateur Sébastien Fitte aussi. Nous faisons la rencontre d’Arthur Saunier, notre nouveau kiné-préparateur physique et joueur de floorball à Rouen. Les 15 autres filles sont déjà couchées.

Samedi, la journée commence par une mise au point théorique. Nous rendons hommage à Yann Grosset, notre sélectionneur parti brutalement. Il nous a tant apporté. Puis direction le gymnase pour la préparation physique. Test navette, rapidité, explosivité, gainage et pompes… tout est testé et mesuré. Une sacrée mise en jambe. Le déjeuner se fait au gymnase. Plateaux repas équilibrés et juke box Disney pour se détendre. L’après-midi, Sylvie nous a concocté des exercices de précision, de shoot, d’adresse, de stratégie… Tout y passe.

Retour à l’hôtel en tram, la ville défile sous nos yeux fatigués. Nous dînons un repas de sportif au restaurant sur des grandes tablées. La demi-finale du Mondial de basket passe à la télé, la France perd contre la Serbie… Quelques massages entre filles, Arthur répare ce qui peut l’être. Nous nous endormons sans trop de mal.

Nous retrouvons le réveil musculaire dominical, devenu une tradition des weekends EDF. Arrivés au gymnase, Sylvie nous présente Marc-Antoine, notre nouveau sélectionneur adjoint, originaire de Suisse lui aussi. La matinée est consacrée au jeu par ligne. Mis en pratique immédiatement puisque une rencontre est organisée à 13h. Un match amical contre l’équipe des Waldenburg Eagles, des Suisses-allemandes qui évoluent en 2e ligue suisse. Les hymnes sont chantés. L’engagement sifflé. Les françaises dominent les deux premiers tiers (3-1), se font peur avec un boxplay à 3 contre 5, maintiennent le rythme, puis se font rattraper par les suisses (3-3) sur le dernier tiers. Mais le jeu fut beau. Sylvie est fière de nous.

Prochain rendez-vous à l’International de France début novembre à Besançon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s